Rebreathers

  • IL Y A LA PLONGÉE. ET PUIS, IL Y A LE RECYCLEUR

    Etes-vous prêt pour la plus grande innovation en plongée depuis l'Aqualung de Cousteau ?

    Les Recycleurs Inspiration ouvrent d'incroyables nouvelles perspectives pour les plongeurs certifiés … vous permettant ainsi de plonger en silence total au plus prêt de la vie sauvage et d'explorer plus avant, plus longtemps, avec un meilleur confort.

     Photo by Greg Regnier

COUP D'OEIL SUR LES AVANTAGES DU RECYCLEUR

  •  Plongée plus profonde : un mélange nitrox optimisé à toute profondeur
  • Rester plus longtemps : avec des temps de “plongée sans palier” incroyablement augmentés
  • Réduction drastique des temps de décompression : les décompressions riches en O2 vous feront sortir de l'eau plus tôt
  • Consommation de gaz extrêmement basse : la consommation de gaz est fonction du métabolisme, pas de la profondeur. En moyenne, environ 1 litre/min !!
  • Meilleur confort : un gaz tiède et humide à respirer
  • Souplesse d'utilisation : un recycleur prêt à plonger à n'importe quelle profondeur au sortir du carton
  • Plus de planification de mélanges gazeux hors de prix pour attendre la profondeur souhaitée
  • Flottabilité parfaite : Indépendante de la respiration
  • Pas de bulle, plongée totalement silencieuse : pour s'approcher au plus près de la vie sauvage

 

AP MD, Martin Parker
Photo by Ray Van Eeden

MERCI DE NE PAS DERANGER

Pourquoi passer au recycleur ? #1

Plonger en silence.

Laissez derrière-vous le bruit et la précipitation. Vous n'êtes plus à présent un intrus ou un spectateur bruyant – vous faîtes naturellement parti de la vie marine autour de vous. Les recycleurs circuit-fermés vous offrent la liberté et le temps de plonger comme vous en aviez toujours rêvé.


En tant que caméraman sous-marin ... les raisons fondamentales de mon passage des lourds bi-bouteilles à un recycleur léger tel que l'Inspiration Evo sont ... la simplicité, le calme ... la durée de plongée ... le gaz saturé à 100% d'humidité ... Il est juste parfait pour réduire la consommation de gaz ... Il n'y a plus d'effet de poumons-ballast lorsque je respire ... et les animaux marins m'ignore totalement ... je suis comme un rocher !

Jim Kozmik (Assoc. Producer Sport Diver TV) kozmikunderwater.com
 

AP diver, Mike Etheredge
on a 110m dive, 19 min BT,
water 24° C, Safaga, Egypt
Photo by Martin Parker ©

PRENEZ VOTRE TEMPS

Pourquoi passer au recycleur #2

Plus de temps de plongée.

Les recycleurs AP augmentent significativement vos temps de plongée sans palier. A 30m, les temps de plongée dans la courbe de sécurité sont typiquement le double de ceux en circuit-ouvert.

Le point important dans la plongée à gaz enrichis en oxygène est que le pourcentage de gaz inerte est considérablement bas. En conséquence, le temps de plongée sans palier – courbe de sécurité – est grandement augmenté.

Dans les profondeurs de plongée à l'air, ces bénéfices sont considérables. Vous voulez prendre tout votre temps sur un récif ? 3 heures de plongée à 20m, sans décompression, est une plongée réalisable avec un Inspiration XPD ou EVP (environ 2h30 pour un Inspiration EVO compte tenu de la plus petite taille de la cartouche de chaux), comparé au tout juste 36 minutes en circuit-ouvert.

 

 


VOIR PLUS LOIN

Pourquoi passer au recycleur #3

Plonger au Super-Nitrox

Capable de fabriquer un Super-Nitrox à la demande – L'Inspiration fourni le mélange nitrox le plus adapté tout au long de la plongée. L'Inspiration offre tous les avantages des plongées Nitrox circuit-ouvert en terme de profondeur, temps et décompression, mais sans les dépenses, temps perdu et tracas lié à la fabrication des multiples Nitrox nécessaires pour des plongées spécifiques et planifiées, le transport de nombreuses bouteilles déco ou le changement de gaz durant la plongée.

Les recycleurs Inspiration offrent la simplification de la plongée mélange. Les contrôleurs oxygène maintiennent une Pression Partielle constante (PO2) dans la boucle respiratoire et fournissent ainsi une fraction d’oxygène (FO2) variable en fonction de la profondeur.

En pratique, ceci vous permet une souplesse totale : de la zone récifale à l'épave profonde, le recycleur fournira automatiquement le mélange le plus optimisé à chaque profondeur ainsi qu'un mélange riche en O2 pour la décompression.


MOINS DE PERTE DE TEMPS


MOINS DE PERTE
DE TEMPS

Pourquoi passer au recycleur #4

Un décompression réduite.

Si vous restez au fond suffisamment longtemps pour avoir des paliers, ceux-ci seront grandement réduits. Avec un mélange oxygène adapté à chaque profondeur durant la plongée, l'Inspiration vous permet de sortir de l'eau bien plus rapidement que les plongeurs en circuit-ouvert.

Pour donner juste un exemple : une plongée d'1 heure à 30m en recycleur induira une décompression de 11 minutes. La même plongée en circuit-ouvert à l'air, ce qui est très improbable, induira une décompression de 74 minutes !

 

 

 

Photo by Andreas Häckler

 

REDUISEZ VOTRE FACTURE DE GAZ

Pourquoi passer au recycleur #5

Utiliser beaucoup moins de gaz

Un des avantages les plus importants du circuit-fermé est l'augmentation importante de l'efficacité d'utilisation des gaz respiratoires, réduisant d'autant les volumes des bouteilles, les besoins de gonflage et le coût des gonflages (tout particulièrement pour les Trimix) …

Les circuit-ouverts (air ou mélange) gâchent une grande partie du gaz. Cette perte de gaz augmente considérablement avec la profondeur.

A 30m, un plongeur standard circuit-ouvert respirera environ 100 litres par minutes, dont 98,9 % ne sert qu'au « remplissage » des poumons et est perdu en bulles. A chaque minute !

 

 

 

 « … 10 heures de plongée pour un bloc 3 litres d'Inspiration »

Par contre, la boucle respiratoire d'un plongeur en recycleur AP Inspiration, ne demande normalement qu'un seul remplissage (pour compenser, avec du diluant, la perte de volume due à la compressibilité des gaz à la descente) et le remplacement de l'oxygène consommé durant la plongée (en moyenne 1 litre/min) – réduisant la demande en gaz à une simple fraction de ce qui est nécessaire en circuit-ouvert.

La consommation, moyenne d'un plongeur Inspiration est d'environ 30 bar par plongée.

La bouteille de 3 litres à 200 bar embarquée dans l'Inspiration XPD fourni 3 x 200 = 600 litres d'O2

Avec une consommation moyenne de 1 litre/min, ceci permet environ 600 minutes ou 10 heures de plongée pour chaque gonflage d'une bouteille de 3 litres.

 

 

COMMENT FONCTIONNE UN RECYCLEUR : 1ère PARTIE

Le Circuit Fermé

Recycler - Remplir – Ré-utiliser

En tant que plongeur circuit-ouvert expérimenté, vous savez parfaitement que la majeure partie de votre gaz est perdu, expiré en bulles à chaque cycle respiratoire. Cette perte de gaz est d'autant plus importante que vous êtes profond. Avec un recycleur circuit-fermé tel que l'Inspiration AP, tout votre gaz expiré est maintenu dans la boucle respiratoire. Il est alors filtré, enrichi et recyclé pour être de nouveau respiré. Vous ne faites des bulles que lors de la remontée ou pour les vidages de masque.

 

 
 

1. Le gaz expiré est dirigé par une valve uni-directionnelle située dans l'embout, dans la première partie de la boucle respiratoire : le tuyau annelé et le faux-poumon expiratoire.

2. Le gaz expiré transite ensuite, via un piège à eau, au dessus de l'épaule droite pour redescendre vers la cartouche épuratrice où il va passer au travers d'un composé chimique (Sofnolime) qui va absorber le gaz carbonique (CO2).

3. Il entre ensuite la chambre de mélange où trois cellules indépendantes vont mesurer la pression partielle d'oxygène du mélange. Comme l'oxygène est  métabolisée par le plongeur, la PO2 va baisser régulièrement sous un niveau pré-déterminé appelé « setpoint ». A ce moment, le contrôleur O2 va activer une électro-vanne pour injecter de l'oxygène pur et enrichir le mélange jusqu'au niveau du « setpoint » demandé.

4. Filtré et enrichi, le gaz retourne, via le faux-poumons inspiratoire et le tuyau annelé inspiratoire, dans l'embout pour y être de nouveau respiré.


 

COMMENT FONCTIONNE UN RECYCLEUR : 2ème PARTIE

Le « Setpoint » à POFixe – l'élégance du mélange en temps réèl.

Plonger avec un recycleur AP Diving est, dans l'absolu, comme plonger avec une petite machine à produire des Nitrox. Un modèle permettant de produire constamment un mélange gazeux parfaitement adapté à la profondeur d'évolution. Comment cela fonctionne-il ? En utilisant l'élégant mécanisme de la PO2 constante.

 

 

Avec un circuit-ouvert, le mélange gazeux ou Fraction d'oxygène, est constante (approx. 21 % d'O2 dans l'air) quelle que soit la profondeur, tandis que la pression partielle d'oxygène (ppO2 ou PO2) varie avec la profondeur. Par exemple : O,21 bar à la surface, 0,42 bar à 10m, 0,63 bar à 20, etc ...

Avec un Recycleur APD, c'est l'effet inverse : la PO2 est maintenue constante (grâce au « setpoint ») par le contrôleur du recycleur. Par conséquent, le mélange ou fraction (FO2) d'oxygène varie selon la profondeur du plongeur. Comment donc ? Poursuivons ...

 

 

Le contrôleur AP maintient une PO2 constante, fixée par le « setpoint », durant toute la plongée (habituellement 0,7b à la surface et pendant la descente, puis 1,3b pour le reste de la plongée) grâce à l'injection de giclées d'oxygène lorsque la PO2 chute sous la valeur du « setpoint » (par consommation de l'organisme ou pendant la remontée). Ceci a pour résultat de faire constamment varier la FO2 (ou pourcentage d'O2) avec la profondeur.

Il est plus facile de comprendre ce fonctionnement en imaginant un plongeur remontant de 50 m ... 

A 50m la pression ambiante est de 6 bar. Le contrôleur maintient la PO2 à un setpoint de 1,3 bar – donc la fraction d'oxygène dans la boucle est 1,3 / 6 = approx. 0,21 ou 21 %. Au fur et à mesure de la remontée du plongeur, la pression ambiante chute, entraînant une chute de la PO2 dans la boucle. L'oxygène y est donc injecté par le contrôleur pour maintenir la PO2 au niveau du setpoint (1,3b) et par conséquent, la pression partielle d'oxygène (PO2) ne change pas tandis que la fraction d'oxygène dans le mélange augmente. On peut voir dans le tableau ci-dessous que la gaz du plongeur est particulièrement riche en oxygène dans la zone de décompression - de 80 % et jusqu'à 100 % d'oxygène à 3m, ce qui est idéal pour accélérer cette décompression.

Comprendre les bénéfices d'une FO2 importante :

Pourquoi les gaz enrichis en oxygène sont-ils meilleurs ? Bonne question ! Plus d'un plongeur sont déjà familiers avec ces concepts ...

En un mot … plus il y a d'O2, moins il y a de gaz inerte (azote, hélium) absorbé par votre corps et imposant des paliers. Ainsi donc : riche en oxygène = plus de plongée, plus de profondeur, moins de décompression.


Comprendre la Pression Partielle d'Oxygène :

PO2 ou FO2… Où réside le danger en terme de toxicité à l'oxygène ? Encore une bonne question et la réponse est clairement ...

La PO2 !

Après tout, vous pouvez respirer 100 % d'oxygène en toute sécurité en surface ou au dessus de 6m (comme le faisait les premiers recycleurs 02 pur). Imaginez une seconde que vous plongez avec ce genre d'équipement ...

A la surface, avec une FO2 de 100 %, votre pression partielle d'O2 est de 1b, donc une PO2 sans danger.

La plage des pression partielle d'oxygène viables pour l'être humain se situe entre 0,16b et 1,6b

Alors que vous descendez (avec cet appareil fictif de respiration d'oxygène pur), la pression ambiante change. A 1m, par exemple, votre pression partielle est maintenant de 1,1 bar. A 2m, elle augmente jusqu'à 1,2 bar, à 3m 1,3 bar et ainsi de suite.

Donc, une fois arrivé à 6m votre PO2 atteindra 1,6 bar. Vous respirez toujours 100 % d'oxygène mais maintenant, à 1,6 bar de PO2, vous entrez dans une zone à risque où l'oxygène devient du poison hyperoxique. A l'inverse, s'il vous arrivait d'aller dans l'autre sens et de monter dans une montgolfière jusqu'à trois fois la hauteur de l'Everest – au point où la pression ambiance baisse en dessous de 0,16 bar - votre mélange à 100 % d'oxygène ne vous apportera plus que 0,16 bar de PO2 et commencera à devenir hypoxique. Tout est une question de PO2.

C'est pourquoi, lors d'une formation recycleur, on répète en permanence « Toujours connaître sa PO2 ! ». A l'inverse du circuit-ouvert où ils enseigné de constamment connaître la quantité de gaz disponible dans la bouteille, la plongée en circuit-fermé enseigne l'important de connaître « Quel gaz » ? - Quelle PO2 - ? je respire ».

 


COMMENT FONCTIONNE UN RECYCLEUR :
3ème PARTIE

L'Histoire de deux bouteilles – Le gaz diluant

L'Inspiration est un appareil complexe mais aussi ingénieusement simple qu'un cœur. Il y a deux bouteilles intégrées. L'une contient de l’oxygène pur, l'autre un gaz diluant – habituellement de l'air.*

Le gaz diluant a plusieurs fonctions importantes : il est injecté (soit automatiquement via l'Auto Diluent Valve, soit manuellement) pour maintenir le volume des faux-poumons à la descente et éviter l'effet de squeeze ; il est aussi utilisé pour alimenter le Gilet et l'éventuelle combinaison étanche. Seulement une petite quantité de diluant est utilisée : généralement entre 30b et 40b par plongée.

 


En tant que « diluant », il dilue le mélange afin de le rendre respirable en dessous de 6m. Si le recycleur n'utilisait que de l'oxygène pur, alors la limite hyperoxique de 1,6 bar serait atteinte dès 6m (les limites physiologiques de l'utilisation d'oxygène pour un être humain sont entre 0,16 bar et 1,6 bar). L'utilisation d'un diluant permet au recycleur de maintenir une PO2 respirable (par exemple le setpoint bar par défaut : 0,7 bar) durant la descente.

Le gaz diluant apporte aussi une réserve importante soit pour effectuer un « rinçage diluant », soit en utilisation circuit-ouvert « 'bailout » si nécessaire.

*NOTE: Si un mélange Trimix/Héliox est utilisé comme diluant au lieu de l'Air et que les modifications nécessaires sont apportées aux bailouts, les recycleurs AP peuvent être utilisés au delà de 100m. Pour des plongées Trimix, il est indispensable de préparer un mélange où les PO2 et PH2 soient adaptées aux profondeurs d'évolution. Bien que, pour ce type de plongée, la courbe de sécurité ne soit pas modifiée par rapport à une plongée identique en circuit-ouvert, le fait de respirer des gaz optimisés durant la remontée réduit les besoins de planification, simplifie la logistique, réduit le coût des gaz de façon exponentielle, peut réduire les durée de décompression et donne au plongeur la flexibilité rassurante des besoins en gaz réduits.

 
Jeff Parker AP ©

AP's Tony Read
instructing at Inner Space 2013
Photo by Greg Regnier

PREPAREZ-VOUS A REDEVENIR DEBUTANT

Même si vous êtes le meilleur plongeur circuit-ouvert depuis Falco … une fois en circuit-fermé, tout le monde redevient débutant.

Tous les recycleurs nécessitent une formation adaptée avant de pouvoir être utilisés. C'est pourquoi AP Diving ne vend de recycleurs qu'aux personnes ayant reçu une formation et une certification par un moniteur et une agence de formation reconnus. Quelque-soit votre expérience et votre connaissance en circuit-ouvert, vous repartez à zéro en circuit-fermé – et vous serez toujours entrain d'apprendre.

Et c'est bien là l'élément essentiel : dépasser ses limites … s'imposer de nouveaux défis, se remettre en question … renouveler ses connaissances et pratiques de la plongée.


 

AVANT D'ALLER PLUS LOIN

La plongée en circuit-fermé offre des avantages importants mais elle n'est pas adaptée à tous. Voici quelques éléments à considérer avant de vous engager ...

Est-ce fait pour vous ? Soyez honnête avec vous-même et votre capacité à :

Investir le temps, l'énergie et l'argent nécessaire dans une formation et un équipement nouveau ?

Se préparer à comprendre la nécessité d'être à nouveau débutant et d'apprendre de nouvelles choses ?

  • D'être suffisamment auto-discipliné pour apprendre, pratiquer et pratiquer encore de nouvelles techniques afin de transformer des techniques et compétences en habitudes et réflexes ?
  • D'être suffisamment auto-discipliné pour constamment suivre les procédures de maintenance, les checklists de mise en route et être capable de « Toujours Connaître Votre PO2 » durant la plongée?
  • Accroître votre expérience progressivement, en restant toujours dans les limites de vos connaissances et prérogatives ?
  • Avoir une connaissance approfondie de votre recycleur, de son fonctionnement, de son montage/démontage ?
  • Etes-vous le genre de plongeur à devenir trop complaisant, au fil du temps, à propos de votre équipement, de la rigueur et des procédures de plongée ?
  • Etes-vous le genre de plongeur à toujours anticiper, penser à tous les événements possibles et prévoir toutes les options … Qu'est ce qui peut aller de travers ? De quoi aurais-je alors besoin ? ...
  • Etes-vous le genre de plongeur à survoler les manuels de formation pour passer tout de suite au guide de démarrage rapide ?
  • Avez-vous un réseau suffisant d'amis plongeurs ou de propriétaire de bateau … ayant une connaissance suffisante des recycleurs pour vous assister correctement en cas de besoin ?
  • Est-ce que la gratification personnelle justifie t-elle tous les risques pris pour une plongée ?
  • Etes-vous prêt pour vous chercher un recycleur certifié CE, c'est à dire ayant été testé de façon indépendante pour respecter les standards internationaux de performance ?
  • Etes-vous prêt pour vous chercher un moniteur ayant l'expérience nécessaire (et pratiquant régulièrement le recycleur), la réputation et les compétences de formation pour vous enseigner tout ce que vous devez connaître pour rester en vie – et pas seulement pour vous délivrer un pin's ?

 

 

La plupart des questions ci-dessus peuvent aussi bien s'appliquer aux personnes souhaitant pratiquer les techniques de plongée aux mélanges en circuit-ouvert. Les deux groupes – Tekkies Circuit-Ouvert ou Circuit-Fermé – demandent les mêmes compétences techniques, le même état d'esprit et, par dessus tout, la même auto-disciple. En êtes-vous capable ?

Tous ces points sont soulignés par le Rebreather Education & Safety Association (RESA), dont AP est membre fondateur. Nous vous recommandons de regarder leur film de présentation du recycleur.

resa video placeholder


 

RECHERCHER L'INSPIRATION ?

Quelques-uns des plongeurs les plus mondialement connus ont repoussé les limites de performances grâce aux recycleurs AP Inspiration ...

 

« Il est apparu que la brièveté des temps fond disponibles en circuit-ouvert ne justifiaient pas les efforts fournis et la projet a été mis de côté. Ce n'est qu'à partir de 1997, lorsque les premier recycleur Inspiration sont apparus, que j'ai pressenti que nous pouvions allonger les temps fond et réduire les décompressions dans les eaux froides de l’Atlantique Nord … Avec l'Inspiration, nous utilisions 60 bar de 7/80 et 100 bar d'O2 de nos bouteilles de 3 litres. Je n'ose même pas imaginer combien de gaz en circuit-ouvert nous aurions eu besoin pour faire une plongée de 22 minutes à 158m »

Richard Stevenson à propos de sa plongée historique sur le Carpathia [navire ayant secouru les naufragés sur Titanic] – Profil de plongée : Profondeur : 155m, temps fond : 18 minutes, temps total d'immersion : 4 heures et 9 minutes.

 

Richard Stevenson

Teresa Telus

« Lors de l'expédition sur le Britannic [sister ship du Titanic, reposant dans le Canal de Kéa, Grèce], nous avions des temps fond de plus de 48 minutes à une profondeur moyenne de 105m. En reportage pour National Geographic, le temps total d'immersion dépassait les 6 heures … Toute la plongée, y compris la décompression, fut effectuée sur le recycleur, excepté pour les gaz « breaks » … et la machine a fonctionné parfaitement. Je suis assez critique sur les équipements de plongée. Je n'ajoute que ce que je pense nécessaire. En ayant plongée avec l'Inspiration – Electronique Vision, je peux maintenant dire que c'est un équipement brillant et indispensable. Le passage du circuit-ouvert aux recycleurs a été incroyable, de même pour le passage au Vision. Vous auriez-du l'appeler Révolution et non pas Evolution ».

Teresa Telus – Plongeur Tek de renommé mondiale

 


« Les plongeurs me demandent souvent les raisons de mon choix de recycleur. Les produits exceptionnels sont ceux dont on parle le plus et le recycleur Inspiration fait bien partie de cette catégorie. Pour être tout à fait sincère, c'est juste génial. Je dois certainement beaucoup parler du mien. Sous l'eau, je le laisse faire ce qu'il fait le mieux, prendre soin de moi et me laisser profiter de la plongée avec quasiment aucune perturbation inutile. Moins je suis interrompu, plus j'ai de temps pour prendre des épaves en photo, tout particulièrement à grande profondeur. Le génie d'AP est de fournir à la plongée ce que Apple fourni à l'informatique : le meilleur ! Ce que j'aime le plus dans mon recycleur ? Au delà de sa conception intuitive, le fait que sitôt sorti du carton, il peut faite à peu près tous les profils de plongée que vous voulez. Même sur le Britannic, sister-ship du Titanic, c'est exactement ce que j'ai fait ! Il n'y a aucun besoin de modifier quoique ce soit, ajouter quoique ce soit ou changer quoique ce soit. Il n'y a qu'à plonger. Je me demande si Valentino Rossi peut en dire autant à propos de ses motos GP ? … Je pense que non. »

 Leigh Bishop – Photographe d'épaves profondes

 

 

Leigh Bishop

John Bantin

« Sur le site de plongée « l'Acyone de Cousteau », un banc sous-marin remontant vers 30m, nous attendions que les expulseurs-d'air s'en aillent et que les requins-marteau halicornes remontent des profondeurs pour se faire nettoyer par les poissons-papillons et les poissons-anges … Voilà le but d'une plongée test en recycleur aux Iles Cocos : est-ce que la machine permettra au plongeur d'approcher les plus gros animaux et se faisant, rester avec eux aussi longtemps que nécessaire sans aucune perturbation technique non essentielle ? Ces requins-marteau en ont fourni la preuve : l'Inspiration vous aide à devenir un homme-poisson. » 

John Bantin  - Plongeur de Test de l'Evolution - Vision